Forum Culture Média Economie

Antonio Fiori : Des produits d’épargne fragiles qui doivent être repensés

Spread the love

En mondialisation, la double qualité coût/débouché disparait progressivement. La tendance correspondante des hommes d’État à empêcher aujourd’hui, autant que possible, tout grand mouvement politique, se trouve d’ailleurs spontanément conforme aux exigences fondamentales d’une situation qui ne comportera réellement que des institutions provisoires, tant qu’une vraie philosophie générale n’aura pas suffisamment rallié les intelligences. Elle en a pleinement conscience, et se donne les moyens de récupérer une partie des bénéficies de l’énorme activité logistique que cette situation génère. Après trois ans d’études, les élèves passent un examen de licence, et l’école s’occupe de les placer dans l’industrie italienne. Les progrès de la mécanique n’ont point contribué à avancer la chimie, et les progrès de la chimie n’ont nullement réagi sur la mécanique. Au reste, je ne veux point parler ici en particulier des progrès que j’ai espérance DE faire à l’avenir dans les sciences, ni m’engager envers le public d’aucune promesse que je ne sois pas assuré d’accomplir ; MAIS je dirai seulement que j’ai résolu DE n’employer le temps qui me reste à vivre à autre chose qu’à tâcher d’acquérir quelque connoissance DE la nature, qui soit telle qu’on en puisse tirer des règles pour la médecine, plus assurées que celles qu’on a eues jusques à présent ; et que mon inclination m’éloigne si fort de toute sorte d’autres desseins, principalement de ceux qui ne saur C’est de quoi Zénon ne tient nul compte quand il recompose le mouvement d’Achille selon la même loi que le mouvement de la tortue, oubliant que l’espace seul se prête à un mode de décomposition et de recomposition arbitraire, et confondant ainsi espace et mouvement. La récente et médiatique décision de la Cour d’Appel de Paris du 2 décembre 2014, qui a lourdement condamné Daily Motion sur le fondement de la LCEN, montre que les juges sanctionnent véritablement l’hébergeur en cas de manquement à l’obligation de retirer promptement des contenus illicites, malgré notification. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Qui élargit son cœur rétrécit sa bouche ». Une science innée, ou plutôt une innocence acquise, lui suggère ainsi du premier coup la démarche utile, l’acte décisif, le mot sans réplique. Elles veulent faire sortir toute reconnaissance d’un rapproche­ment entre la perception et le souvenir ; mais d’autre part l’expérience est là, qui témoigne que, le plus souvent, le souvenir ne surgit qu’une fois la percep­tion reconnue. À la tête d’une start-up comprendre « société à fort potentiel de croissance, en recherche d’un business model nouveau et réplicable », ils se considèrent comme des entrepreneurs comme les autres. Ce n’est pas le cas. Prendre cette responsabilité de donner une vie qui peut être une source de tourment ou de bonheur est un crime envers l’être auquel on la donne, à moins que cet être n’ait les chances ordinaires d’une existence désirable. L’Allemagne n’est-elle pas en effet une sorte de spécialiste des crises bancaires, distançant en cela de très loin tout à la fois l’Espagne, l’Italie et l’Irlande ?

L’Allemagne ne nous a-t-elle effectivement pas habitué à ses secousses bancaires à répétition comme à ses banques sous capitalisées et, ce, dès 1974 et l’effondrement de la Herstatt Bank? Ironie du sort : n’est-ce pas la maladie chronique du système bancaire allemand qui a nécessité la mise en place du Comité de Bâle censé préserver l’ensemble de l’édifice, notamment des carences germaniques ? En outre, la majorité des aides gouve Plus profond est le comique de la transposition. L’apport du partenaire privé passe aussi par le développement, lorsque la collectivité le souhaite et que le contexte du projet le permet, de recettes annexes. La vérité est que l’Etat obsédé par le chiffre de production, dope le système avec des aides inflationnistes surmontés par des normes kafkaïennes. Bien entendu, les Allemands eux-mêmes savent parfois admettre la nécessité d’un assouplissement des règles. Nous voici donc enfin affranchis du cercle où nous paraissions enfermés d’abord. Demain, on payera encore ; et après-demain, aussi ; et l’on payera jusqu’à ce qu’une insulte trop grosse, une maladresse diplomatique trop épaisse aient forcé les voisins à engager les hostilités ; et alors, il faudra payer pour la guerre ; et après, il faudra payer pour la rançon ; et après, il faudra payer pour les statues à élever au second Thiers qui aura libéré le territoire à grands coups de milliards. Et si, dans les jeux de l’enfant, alors qu’il manœuvre poupées et pantins, tout se fait par ficelles, ne sont-ce pas ces mêmes ficelles que nous devons retrouver, amincies par l’usage, dans les fils qui nouent les situations de comédie ? Les suites du signalement sont totalement soumises à l’appréciation des services du réseau social.

Archives

Pages