Forum Culture Média Economie

Antonio Fiori : Flux et reflux de la piraterie

Spread the love

Il suffira que les hommes comprennent leurs vrais intérêts pour que les restrictions, les jalousies industrielles, les guerres commerciales, les monopoles, tombent sous les coups de l’opinion ; pour qu’avant de solliciter telle ou telle mesure gouvernementale on se demande non pas : « Quel bien m’en reviendra-t-il ? Nous ne concevons point du tout comment une idée telle que celle d’une substance indestructible ou d’un temps sans limite, pourrait se servir de contrôle à elle-même, ou servir de contrôle à l’idée de l’ordre et de la raison des choses ; tandis que nous concevons très-bien comment cette dernière idée pourra nous servir à contrôler les précédentes, en tant que nous verrons si celles-ci mettent de l’ordre ou amènent des incohérences et des conflits dans le système de nos conceptions ; en même temps que l’idée de l’ordre se contrôlera elle-même, puisqu’il y aurait contradiction à supposer que cet Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Celui qui accomplit de grandes choses ne rechigne pas devant de menues dépenses ». La bourgeoisie, la plus infâme, la plus bête et la plus lâche du monde, présente l’aspect d’un immense troupeau de cochons, généralement vaccinés ; il est actuellement impossible de trouver une autre expression qui dépeigne, d’une façon à peu près adéquate, l’immonde bourgeoisie française. Cet objet final de toutes nos spéculations réelles exige, évidemment, par sa nature, à la fois scientifique et logique, un double préambule indispensable, relatif, d’une part, à l’homme proprement dit, d’une autre part, au monde extérieur. Le Royaume-Uni, qui partait déjà d’un niveau faible par rapport à la France ou à l’Allemagne, a stoppé son mouvement de rattrapage. En approfondissant davantage cette double argumentation, nous trouve­rons, à sa racine même, les deux illusions fondamentales de la conscience réfléchie. Ce ratio n’a pas la faveur des superviseurs européens ni celle du conseil de surveillance prudentielle de la BCE qui prendra ses fonctions le 4 novembre. En fonction de vos envies, ne maquez pas non plus la Mano de Desierto, gigantesque sculpture de 11 mètres en plein cœur du désert, la mine de cuivre de Chuquicamata, exploitée encore aujourd’hui à ciel ouvert ou la Cordillera del Sal, dans la Valle de la Luna où l’on écoute le « bruit du silence ». Comment départager ces deux positions opposées ? Le premier, fonctionnant sans l’aide du second, per­cevrait automatiquement l’objet présent, et le second s’emploierait alors tout entier à considérer l’image recueillie par le premier, au lieu de regarder l’objet lui-même[43]. La démocratie réelle sera active dans l’organisation de la cité où se jouera la qualité de la civilisation écologique. C’est avec grande raison sans doute que tous les naturalistes, depuis Aristote, ont vu, dans l’admirable structure de la main de l’homme, une des causes de la prééminence de notre espèce, une de celles qui ont efficacement concouru, non-seulement au développement de son industrie, et par suite à sa puissance de fait sur la nature, mais encore au développement de ses facultés intellectuelles et morales dont la supériorité donne à cette puissance de fait la consécration du droit. Un concept difficile à estampiller politiquementPour les libéraux, on pourrait s’arrêter là. On transporterait, pour ainsi dire, dans le cerveau ou dans l’esprit le tableau qui vient se peindre sur la rétine quand l’œil est ouvert aux rayons lumineux. Il suffit, pour se rendre compte de cette condition, de bien comprendre en quoi consiste la volonté. Tantôt eues empêcheraient le corps de prendre, en face d’un objet, l’attitude appropriée au rappel de l’image : tantôt elles coupe­raient à ce souvenir ses attaches avec la réalité présente, c’est-à-dire que, supprimant la dernière phase de la réalisation du souvenir, supprimant la phase de l’action, elles empêcheraient par là aussi le souvenir de s’actualiser. Même si les pays de l’UE ne doivent pas contribuer en fonds réels, ils doivent fournir des garanties implicites et explicites aux investisseurs privés, dans un arrangement qui ressemble étrangement à une obligation solidaire incarnée par des euro-obligations. Vous aurez beau la tracer à l’avance ; c’est que vous vous supposerez alors arrivé au terme, et assistant par imagination à l’acte final. Et pourtant c’est la nature qui a voulu l’intelligence, qui l’a mise au bout de l’une des deux grandes lignes de l’évolution animale pour faire pendant à l’instinct le plus parfait, point terminus de l’autre. La théorie de l’efficience-X appliquée à la politique économique penche clairement en faveur du laisser-faire. On a souvent reproché aux économistes de se préoccuper exclusivement des intérêts du consommateur : « Vous oubliez le producteur, » ajoutait-on.

Archives

Pages