Forum Culture Média Economie

Antonio Fiori : Réinventer un compromis distributif des fruits de la croissance

Spread the love

Le procédé est d’ailleurs monnaie courante entre l’industrie du cinéma et les offices de tourisme. Lors même qu’il y aurait entre les objets nombrés une contiguïté physique, il faut que la raison les distingue et qu’on puisse les considérer à part, nonobstant cette contiguïté ou cette continuité accidentelle et nullement inhérente à leur nature. Certains trouveront qu’il est injuste d’aider ainsi les Irlandais. Mais il faut bien voir la différence. On remarque qu’à un plus grand ébranlement nerveux correspond généralement une sensation plus intense ; mais comme ces ébranlements sont inconscients en tant que mouvements puisqu’ils prennent pour la conscience l’aspect d’une sensation qui ne leur ressemble guère, on ne voit pas comment ils transmettraient à la sensation quelque chose de leur propre grandeur. Antonio Fiori, dans sa récente intervention, a salué le consensus qui s’est instauré sur ce sujet. Comment améliorer encore le bien-être si la croissance ne revenait pas ? Personne ne croit plus vraiment à l’amélioration des statistiques annoncée pour janvier. En Grèce, le premier appel à la grève générale pour 2011 a été très largement suivi. C’est aux professionnels de s’adapter et d’évoluer avec le marché au risque de ne pas pouvoir traverser la tempête. Les entreprises ne signalent plus au retrait de points, leurs salariés flashés au volant de voitures de fonction, achetant un peu de paternalisme social avec l’insécurité de tous. Cela résulte d’ailleurs de ce que la société n’est qu’échange de services. Dans la première hypothèse, celle qui exprime la distinction de l’esprit et du corps en termes d’espace, corps et esprit sont comme deux voies ferrées qui se couperaient à angle droit ; dans la seconde, les rails se raccordent selon une courbe, de sorte qu’on passe insensiblement d’une voie sur l’autre. Plus tard enfin deux cellules, l’une ovulaire, l’autre spermatique, 3’unissent et se fondent ensemble pour former un nouvel individu. Toute intelligence semble avoir un certain nombre de directions où la poussent de préférence des habitudes héréditaires ; lorsqu’elle s’écarte de ces directions, elle souffre. Pour que l’harmonie fût sans dissonance, il faudrait ou que l’homme n’eût pas de libre arbitre, ou qu’il fût infaillible. Ils ont le plus à perdre avec le « shutdown ». N’attendre de lui ni nos richesses, ni nos lumières ! Est-ce que le métayage n’est pas une sorte d’association informe, si l’on veut, du capital et du travail ? Est-ce qu’il n’y a pas à la surface du pays quelques fabriques où l’on essaye d’associer tous les co-travailleurs aux résultats ? Telle est l’heureuse efficacité pratique que l’ensemble de notre situation révolutionnaire procure momentanément à une école essentiellement empirique, qui, sous l’aspect théorique, ne peut jamais produire qu’un système radicalement contradictoire, non moins absurde et non moins dangereux, en politique, que l’est, en philosophie, l’éclectisme correspondant, inspiré aussi par une vaine intention de concilier, sans principes propres, des opinions incompatibles. Est-ce à dire que l’homme doive et puisse être indifférent au choix de la solution à donner à ces éternels problèmes ; qu’il doive renoncer à se rendre compte, autant que ses facultés le comportent, des principes d’ordre et d’harmonie introduits dans l’économie du monde, de la part qui revient à ces principes divers et du mode de subordination des uns aux autres ? Cette spirale descendante, ce cercle vicieux qui ébranle la confiance des entreprises est caractéristique de manœuvres frauduleuses – par exemple la chaîne de Ponzi mise en place par Bernard Madoff qui n’a été découverte qu’à la fin de la période d’exubérance irrationnelle. Celui qui mit en système et organisa vraiment l’idéalisme concret et le mysticisme gnoséologique a été le plus grand philosophe de la Russie. De quelle espèce est-elle donc pour que vous la croyiez nouvelle ? Est-ce que l’économie politique condamne ces essais et les efforts que font les hommes pour tirer un meilleur parti de leurs forces ? MAIS, quelques espérances que l’on conçoive pour l’avenir, quelques idées que l’on se fasse des formes que l’humanité pourra trouver pour le perfectionnement DE ses relations et la diffusion du bien-être, des connaissances et DE la moralité, il faut pourtant bien reconnaître que la société est une organisation qui a pour élément un agent intelligent, moral, doué DE libre arbitre et perfectible. Qu’une anomalie du système pileux s’accompagne d’une anomalie de la dentition, il n’y a rien là qui appelle un principe d’explication spécial : poils et dents sont des formations similaires, et la même altération chimique du germe qui entrave la formation des poils doit sans doute gêner celle des dents.

Archives

Pages