Forum Culture Média Economie

neutralité du net europe : Des maladies chroniques qui pèsent de plus en plus lourd

Spread the love

La philosophie théologique ne pouvait réellement convenir qu’à ces temps nécessaires de sociabilité préliminaire, où l’activité humaine doit être essentiellement militaire, afin de préparer graduellement une association normale et complète, qui était d’abord impossible, suivant la théorie historique que j’ai établie ailleurs. Si tous les hommes, si beaucoup d’hommes pouvaient monter aussi haut que cet homme privilégié, ce n’est pas à l’espèce humaine que la nature se fût arrêtée, car celui-là est en réalité plus qu’homme. Mais c’est trop peu et trop tard pour ramener les taux d’intérêt réels là où il faudrait qu’ils soient pour permettre une reprise économique suffisamment forte. Pour preuve, même les services qui ne sont à priori pas adaptés à l’e-commerce adoptent massivement des mécanismes d’e-réservation. Le progrès qui fut décisif pour la matière de la justice, comme le prophétisme l’avait été pour la forme, consista dans la substitution d’une république universelle, comprenant tous les hommes, à celle qui s’arrêtait aux frontières de la cité, et qui s’en tenait dans la cité elle-même aux hommes libres. La réalité est plus complexe. Ils célébraient les mêmes dieux, ou des dieux issus de la même fonction fabulatrice. Par exemple, si un homme, par son intempérance ou son extravagance devient incapable de payer ses dettes, ou bien si, s’étant chargé de la responsabilité d’une famille, il devient incapable par les mêmes causes de la soutenir et de l’élever, il est justement réprouvé et peut être justement puni ; mais ce n’est pas pour son extravagance, c’est pour le manque à son devoir envers sa famille ou ses créanciers. Une précaution utile, car même si l’original est un jour à nouveau « égaré », sa version numérique restera en mémoire aussi longtemps qu’Internet subsistera…L’une des expériences de pensée les plus célèbres de la mécanique quantique, proposée en 1935 par Erwin Schrödinger (1887-1961), imagine un dispositif où un chat serait à la fois mort et vivant. La dette publique italienne devrait dépasser 131% du PIB national fin 2013, contre 127% à fin 2012 et 120,8% à fin 2011 , tandis que le déficit budgétaire, estimé à -3,3% du PIB, est aussi en voie de détérioration par rapport à l’année passée (-3%, à fin 2012). En vérité, tout cela a-t-il pu se faire, des phénomènes aussi extraordinaires ont-ils pu s’accomplir sans qu’il y eût, dans la société, une naturelle et savante organisation qui agit pour ainsi dire à notre insu ? Or, par un effet pervers inattendu, cette pratique a encouragé la financiarisation au plus haut niveau de la gouvernance. Finalement, la réalisation ou non de ces pronostics importe peu. Mais quand on parle de l’adaptation d’un organisme aux conditions dans lesquelles il doit vivre, où est la forme préexistante qui attend sa matière ? Comment le fabriquons-nous ? Conforté en cela par un des économistes allemands les plus influents, Hans Werner Sinn, qui accuse « Mario Draghi d’abuser du système européen en assurant des financements à bas prix aux pays du Sud, qui n’auraient pas pu se financer dans de telles conditions sur le marché des capitaux »…Une meilleure compréhension des mécanismes macro-économiques nous aurait néanmoins épargné la honte de telles déclarations, insultantes pour le Président de la BCE, et humiliantes pour les nations du Sud de l’Europe. Le Rwanda développe un concept original de « smart village » où tous les habitants sont connectés grâce aux nouvelles TIC et ont accès tant aux services administratifs qu’à la e-santé. La chose est un peu technique : elle se prête donc mal au format des commentaires attendus. Il fallut ne penser qu’à l’avenir — à l’Avenir réparateur, au triomphe fatal, définitif, du Droit. Une telle anticipation du calendrier de mise en œuvre de la réglementation thermique (RT) risque de déstabiliser profondément la filière. neutralité du net europe aime à rappeler ce proverbe chinois « Dans la sécheresse on découvre les bonnes sources ; dans la détresse, les bons amis ». A quoi bon ?

Archives

Pages